Avec Irwin ai rencontré au cours de ses études universitaires. Il était grand et beau, toutes les filles de notre cours étaient secrètement amoureuse de lui. Je soupire avec envie, regardant comme il flirtait avec l’un ou l’autre fille. J’étais Irwin n’a pas fait attention, si l’accent est pas remarqué. Bientôt, il avait un ami constant, et tous mes espoirs de gagner le cœur de la belle effondré.

Comme le temps passait, laissé ses années d’études, je suis un gestionnaire dans une grande entreprise commerciale. Bien que j’eu beaucoup de gars, mais je pensais toujours à Irvine, je représenté notre réunion avec lui. Je ne savais rien à ce sujet, peut-être qu’il est déjà marié. Mais cela ne m’a pas empêché chaque nuit, couché dans son lit, à se représenter dans les bras de Irwin. Peut-être qu’il est amour, même si non partagé.

Très souvent, les jeunes prennent pour l’amour de la libido ou attachement psychologique. Dans ma pratique, je suis un cas où un jeune homme de temps en temps « tomber en amour » dans la fille de son meilleur ami. Quand il était en mesure d’atteindre la réciprocité, son intérêt diminuait aimé. L’homme a demandé de l’aide psychologique pour se débarrasser de l’obsession tomber en amour avec des femmes étrangères. Au cours de la session hypnotique pas compris que ils se sont déplacés une envie élémentaire de son ami. Dans ce cas, l’éventuel syndrome comme: une jeune fille tombe amoureuse d’un gars juste parce qu’il est populaire parmi ses amis.
Allen Martinez, un psychologue.

Dans l’un des jours que je l’avais prévu une réunion avec un représentant d’une société de publicité, qui a prévu d’utiliser les services de l’exploitation, où j’eu le plaisir de travailler avec. Juste en face du restaurant où la réunion a été prévue, je paniqué, le coeur a commencé à battre, les jambes ont cédé. Je ne comprenais pas ce qui se passait. La conclusion de ces contrats – mon travail permanent. Et je ne l’ai jamais ressenti une telle excitation avant de rencontrer des partenaires d’affaires.

Quand je suis arrivé à la bonne table, mes genoux tremblaient – je vis Irwin. Nous nous sommes serré la main raide et a commencé les négociations. Le sang battait dans ses tempes, sa voix tremblante. Je l’ai appris ou non? Après avoir traité les cas Irwin a demandé au serveur de nous apporter le café. Pendant que nous attendions l’ordre, mon nouveau partenaire d’affaires me prit par la main et demanda: « Et vous aurait pas accepté de passer la soirée avec moi? »

Je suis surpris par une telle proposition, et Irvine commencé caressant ma main, monter plus haut. Ses doigts semblaient touché accidentellement mes seins, à tâtons ses mamelons à travers le tissu de blouse. Récupération, je me levai de table et courut vers la porte. Irwin se dirigea rapidement rattrapé et m’a attrapé par le coude. «Ne pas avoir peur de vous, – dit-il, – laissez-nous vous conduire à la maison. »

Je suis d’accord, et nous nous sommes assis dans un grand SUV noir. J’ai appelé l’adresse, mais bientôt remarqué que nous ne sommes pas allés là-bas. Irwin stationné sur une ruelle déserte de l’ancien parc. J’essayé de sortir, mais les portes étaient verrouillées. L’homme est tombé sur moi et a commencé à embrasser sur les lèvres, il en ce moment à déboutonner mon chemisier. Ayant atteint mes seins, il est devenu grossier compresser, tirant les mamelons avec vos doigts. Je suis blessé, mais je ne pouvais pas crier, Irwin couvert ma bouche avec ses lèvres. Je frappai poings sur son dos, mais il est tout simplement plus fort pétri mes seins d’une main, tandis que l’autre a grimpé sous sa jupe.

Quand il entra dans son doigt dans ma chatte, je me suis senti comme un choc électrique, résister avait pas la force. Irwin coincé deux doigts dans mon vagin et a commencé à déplacer son bras, appuyant sur son clitoris sa main. Je nageais avec plaisir, senti l’humidité qui coule le long de mes cuisses. Man embrasser mes seins, tétons piqueurs. Je gémis faiblement, appuyant ses mains la tête de Irwin à son corps. Après quelques minutes, mon corps secoué de l’orgasme puissant. Irvine tiré lentement sa main de mon vagin et essuya le mouchoir blanc comme neige.

« Vous êtes le premier que je trouve le point G», – dit mon ancien camarade de classe. Je restai en arrière dans son siège d’auto, ma tête était dans un état second.

Sur l’existence d’un certain point G – la paroi vaginale antérieure, est responsable de l’apparition de l’orgasme vaginal, d’abord suggéré le gynécologue allemand Ernst Grefenberg dans les années cinquante du siècle dernier. D’autres chercheurs ont réfuté cette théorie. Vagin, dans le cadre du canal de naissance, il n’a pas de terminaisons nerveuses. Sinon, l’accouchement naturel serait impossible en raison de la forte douleur. Très souvent, les médecins doivent procéder à la chirurgie dans le vagin, par exemple, de recoudre larmes après l’accouchement. Manipulation effectuée sans anesthésie, et il ne provoque pas la douleur du patient. seulement un inconfort psychologique peut être le plus sentir. Par conséquent, la présence du point G – pas plus qu’un mythe. Au cours de l’orgasme féminin est clitoris responsable et lèvres, remplie d’un grand nombre de terminaisons nerveuses.
Semen Sherkevich, un gynécologue.

« Hé, Monica – m’a contacté la première au nom de Irwin – vous êtes cool, vous me marier? » Demande en mariage à ce moment-là je me suis intéressé au moins, et je préfère ne pas répondre.

Au lieu de cela, il parlait sans cesse, tandis que je me suis dirigé vers le haut. Irwin m’a conduit à la maison, en acceptant de rencontrer le lendemain. Depuis près d’un mois pour continuer notre histoire d’amour, chaque jour Irwin propose de l’épouser. Mais pour une raison que je ne peux pas encore répondre oui. Admirait ma sensualité est maintenant, s’il ne sera pas à l’avenir pour chercher le point inconnu G à d’autres femmes?