Avec Sabine nous rencontrons pendant près de trois mois, mais encore on ne me pendre à faire l’amour dans des conditions normales. Appelez-la à sa maison, je ne pouvais pas, car il y a toujours eu mes parents et sa jeune soeur. Sabina vivait seul avec sa mère, et que, aussi, presque jamais quitté l’appartement. un logement loué est pas autorisé bourse. Par conséquent, nos relations ont été réduites à des relations sexuelles rapide dans certains auditorium vide de l’Université. Le plus souvent, ce fut le coup qui Sabina faire tout simplement génial. Et puis je ne suis pas toujours en mesure d’atteindre l’orgasme, comme toujours ressenti le stress parce que quelqu’un pourrait nous voir.

Et ce, afin de répondre vraiment la jeune fille, avait un rêve. Cela se résume au fait que je caressais sa chatte droite pendant les conférences. Nous nous sommes assis côte à côte sur le bureau le plus éloigné, et je mis la main sous la jupe de Sabina. Elle avait l’habitude et presque jamais portait culotte. Donc, même si nous étions plus près les uns des autres, mais plus est pas atteint. Avoir des relations sexuelles dans les couloirs ou dans la rue Sabina a catégoriquement refusé.

la maîtrise de soi des femmes conduit souvent à l’émergence de la névrose et la dépression. Aussi d’éventuelles violations des ovaires, de l’utérus, de la vessie. Parmi les patients ayant subi une chirurgie pour le cancer du sein, plus de la moitié n’a pas eu un partenaire sexuel régulier. Abstinence impact négatif sur le corps masculin. En outre, il peut y avoir des problèmes avec le système nerveux et la dysfonction sexuelle, jusqu’à l’impuissance. Mais cela ne devrait pas être compris comme un appel à la promiscuité. Dans tous les cas, l’abstinence, menaçant de graves maladies infectieuses de l’infection moins dangereux que la promiscuité.
Andris Mariges, sexologue.

Une fois après l’école mon préféré, dit-elle me invite à son domicile. Je suis venu pour un plaisir complet, anticipant une nuit d’amour fou. Je serrai Sabina à lui et l’embrassa sur les lèvres. Nous étions dans le hall de l’université, et les étudiants et les enseignants passaient devant nous. La jeune fille rougit et se détache de mes bras.

– Que faites-vous si heureux? Je veux juste te présenter ma mère.
– Merde! Je pensais que Mme gris ne sera pas la maison ce soir.
– Elle sera à la maison. Donc, ne vous flattez pas.
Et ici nous arrivons à la maison de Sabina. Prenez l’ascenseur jusqu’au huitième étage, nous étions un instant sur le court. J’embrassé la jeune fille sur les lèvres, pressé ses seins. Si aucune objection à Mlle Gray, je prendrais les choses dans l’entrée. Mais elle a dit qu’il était temps de partir, et a appuyé sur le bouton d’appel.

La porte a ouvert une femme haute d’âge moyen dans un tablier blanc sur une robe de laine.
– Rencontrer, Mère. Ceci est Mark.
– Très bien! Sabina m’a dit beaucoup de choses sur vous.
Après avoir échangé des plaisanteries, nous sommes entrés dans la chambre.
– Vous attendez un peu, je dois un gâteau dans le four est livré. Dix minutes plus tard, nous buvons du thé.
– Maman, vous faites quelque chose pour aider?
– Non, ma fille, je me débrouillerai.
– Alors je vais vous montrer Mark album photo.
– Bien sûr, bien sûr. Divertir gentleman.
Mme gris entra dans la cuisine. Sabina m’a tiré dans une autre pièce, où il y avait seulement un lit et un bureau avec un ordinateur.

– Venez vite! Nous avons dix minutes. Maman ne serait jamais écarter de son gâteau tout le temps!
Avec ces mots, Sabina et laisser tomber mes jeans avec des shorts et a pris en main ma bite. Il était à quelques mouvements de doigts d’une jeune fille qu’il est venu à l’alerte. Sabine m’a poussé sur le lit, et elle était assise à califourchon sur mon pénis, qui peut être facilement glissé dans son trou. Elle était, comme toujours sans culotte, je caressé ses seins mains et deviennent incontrôlables avec plaisir. Sabin essaya de ne pas gémir, se déplaçant de haut en bas sur ma bite.
Je tenais son cul, en essayant de prolonger un peu fabuleux plaisir. Mais les mouvements de Sabina sont devenus plus en plus vite, je suis prêt à le libérer de la totalité du stock de sperme, accumulée sur une longue période d’abstinence. Au dernier moment, elle a sauté sur mes genoux et a obtenu à quatre pattes avec le bord du lit. Je hésité un peu, comme la tête a commencé à tourner.

« Eh bien, le plus rapide – le mal chuchoté Sabina – nous avons très peu de temps! »
Je suis retourné dans sa chatte humide et juste continué à crier de plaisir. Accroché à ses fesses, je suis arrivé au plus profond de son vagin.

« My Sweet! » – Breathed Sabina dernière secousse et a glissé avec mon pénis, épuisé, allongé sur le lit. Je me tenais sur elle, le sperme versé sur son cul et les jambes. Un peu de souffle, la jeune fille se leva et pressé ses seins contre mon corps. Nous étions dans les bras l’un de l’autre.

Apparemment, elle espérait par le rapport sexuel interrompu pour éviter les grossesses non désirées. Comme il a été mentionné précédemment, cette méthode ne peut pas être considérée comme fiable, et la conception se produit dans les cas de 90 sur 100. Pour minimiser le risque de devenir enceinte, rien de mieux qu’un homme du préservatif n’a pas inventé. Je ne prends pas en compte les DIU et les contraceptifs oraux, que leur utilisation ne soit pas toujours possible sur l’état de la santé des femmes. Coït interrompu représente un danger pour les hommes. Souvent, dans notre clinique traité plus de très jeunes gens des plaintes de problèmes dans la vie sexuelle. Presque toujours, il est nécessaire pour diagnostiquer la phase initiale de la prostatite et de l’enquête, il semble que le patient est régulièrement pratiqué PAP.
Benet Konberri, médecin-sexologue.

– Sabina! Je mis la table! Aide-moi à faire la vaisselle! – La voix de Mme Gray.
– Maintenant, maman! – Il a crié en réponse fille, toujours serrant mon cou.
Sabine m’a donné une serviette pour que je puisse essuyer et se mettre en ordre, et elle a glissé hors de la chambre, ne odernuv sa robe.

Quand je fus une minute dans la chambre, il y avait déjà posé la table pour le thé.
– Asseyez-vous, Mark! Sabina sera là, elle décide tout à coup de prendre une douche! – Mme Gray a dit.
En outre soir était aussi très agréable, mignon, nous avons discuté et ri. Puis Sabina me dirigea vers la porte de l’ascenseur, et nous avons échangé des baisers. Elle a promis que dans un proche avenir me prévenir invitons à visiter, parce que sa mère cuire tartes tous les vendredis.